Codev et e-Codev: Efficience ou simple discussion ?

lundi 30 mars 2020
Quand on souhaite développer ses collaborateurs et tendre vers leur autonomie, comment faire pour aider une équipe à résoudre un problème sans lui donner de solution ni se positionner en expert ?

Comment faire pour aider une équipe à résoudre un problème sans lui donner de solution ni se positionner en expert ?

Qu’est-ce que le Co-développement ?

Commençons peut-être par un peu de théorie…

Le Co-développement est une approche de coaching d’équipe dont le but est d’aider chacun à résoudre ses problèmes, éclaircir ses projets, se questionner, trouver des idées face à ses challenges…, en misant sur le groupe et sur les interactions entre les participants pour favoriser l’atteinte d’un objectif fondamental : Améliorer les pratiques professionnelles.

La notion de développement tend vers une amélioration des savoirs, des savoir-faire et des savoirs être dans le but de favoriser une plus grande autonomie et maturité, aussi bien personnelle que professionnelle.

La notion de Co, quant à elle, met en relief la dimension sociale de la démarche. L’apport des autres complète beaucoup les efforts individuels. La diversité des membres d’un groupe de Co-développement constitue la richesse du groupe qui s’exprimera d’autant plus librement que la confiance entre les membres et l’esprit de coopération, la confidentialité et l’esprit d’engagement seront les valeurs fondatrices du groupe.

Vous l’avez compris, le Groupe de co-développement professionnel est aussi bien une méthode de développement professionnel qu’un lieu de développement global.

L’idée centrale est donc : Apprendre sur sa propre pratique, en écoutant et en aidant des collègues à cheminer dans la compréhension et l’amélioration effective de leur pratique.

 

Qui participe à de tels groupes ?

L’expertise n’est pas le critère de sélection, bien au contraire ! Le non spécialiste a souvent l’avantage d’apporter un regard neuf sur une problématique posée.

Par conséquent, chacun peut apporter sa pierre à l’édifice et contribuer activement à la réflexion.

Le groupe peut être constitué d’une équipe naturelle, habituée à travailler ensemble, ou bien de personnes provenant d’horizons très différents. La qualité du travail qui en sortira reposera sur l’expression de la différence des membres du groupe.

Pour cela, le groupe sera limité en nombre, entre 5 et 8 personnes.

Quels sont les principes de base de la démarche ?

Le processus de co-développement répond à plusieurs règles ou principes 

1. Les participants du groupe prennent l’engagement d’être présents aux séances qui vont se répéter une à deux fois par mois

2. Ces dernières dureront maximum 2h00 à chaque fois

3. Chacune de ces séances sera facilitée par une personne extérieure au groupe.

4. Le groupe choisit un des sujets proposés par les membres et le « propriétaire » de ce dernier devient le « Client » de la séance

5. Les autres membres deviennent donc les « Consultants »

6. Le client expose son sujet et les autres entrent dans leur rôle de « consultant » sous l’animation du facilitateur.

7. A la fin de la séance, le client exprime ce qu’il a retenu et ce qu’il compte en faire

8. A la fin les participants expriment ce qu’ils ont appris

9. Les résultats de la mise en œuvre seront partagés lors de la prochaine séance.

Le défi de cette approche réside dans sa simplicité qui est riche de subtilités dont il faut savoir tenir compte.

Chacune des étapes permet des apprentissages, qu’on soit « client » ou « consultant »

 

Et le e-codev dans tout ça ?

Vous aurez compris que pour appliquer tous ces principes, il faut du temps !

Nous savons que temps de concentration et d’implication d’un groupe qui se réunit en ligne est bien inférieur.

Comment réduire le temps d’une séance de Codéveloppement pour qu’elle puisse être optimale dans une approche de type visioconférence ?

Là aussi quelques principes

1. Limiter le temps à 30 minutes environ

2. N’inviter que 4 à 5 participants. Des outils comme Zoom, GoToMeeting ou autres sont très bien adaptés. L’utilisation de plateformes telles que Klaxoon ont une vraie valeur ajoutée.

3. Ne passer que 10 minutes sur la phase d’exploration du problème pour permettre aux « clients » et « consultants » de comprendre la situation sans se perdre dans les détails. En effet, en coaching, on part du postulat que plus une personne creuse un problème, plus elle risque de s’y enfermer.

4. Penser au « Principe Positif » pour permettre à chaque « client » d’aller plus loin dans sa recherche de solutions

5. Demander au client de partager avec le groupe les idées dont il compte s’inspirer pour avancer concrètement et éviter les débats sur toutes les idées

Le timing est serré, c’est vrai ! Le rôle de l’animateur n’en est que plus fondamental !

En résumé donc, 8 étapes à suivre

1. Le choix du sujet

2. Exposition de la problématique

3. Questions de clarification

4. Demande ou attentes du client vois à vis du groupe

5. Principe ou feedback positif

6. Propositions et conseils des « consultants »

7. Bilan du « client »

8. Partage des apprentissages.

Cette approche est fondée sur la conviction qu’on peut apprendre les uns des autres en réfléchissant sur sa pratique professionnelle, et on n’a pas besoin d’être en présentiel pour le faire.

Bien sûr, comme dirait Eric Berne fondateur de l’analyse transactionnelle, une des conditions essentielles pour la réussite d’une telle démarche est d’être en +/+. C’est-à-dire avoir une bonne estime de soi et des autres. Même si je ne suis pas d’accord avec leur point de vue, je le respecte. Je ne me sens pas agressé.

Cela implique un état d’esprit qui consiste à accepter que la non-compétence sur un sujet donné ne soit pas une faiblesse, et qu’oser la « poser sur la table » pour apprendre et s’enrichir soit plutôt un signe d’intelligence.

Nous encourageons chacun à prendre en main son propre développement avec ses paires plutôt que d’attendre passivement que la « mobilisation » vienne d’en haut.

En résumé, le Co-développement, qu’il soit en présentiel ou en ligne, fait partie de la boîte à outil du manager coach ainsi que des éléments de culture tels que le travail en transversal ou en réseau qui permettront à l’entreprise de se différencier en favorisant l’autonomie, la confiance, la solidarité.

Accompagnez vos équipes pour développer les performances !

Vous souhaitez lancer des ateliers de co-développement au sein de votre entreprise

Ou vous souhaitez former des personnes à animer ces groupes de co-développement ?

Nous sommes là pour vous accompagner !

Pour toute demande d’information contactez-nous :

herve.henry@adhemis.com ou 079 771 39 34

Voir toutes les actualités
Contactez-nous

Ils nous font confiance

tamedia1
bcge
chopard
babolat
bnp
nestle
focal
lapaniere
naville
payot
ubp
Logo_ACO
Baume & Mercier
CANB
ICRC
Nagra Kudelski
marvinpac
Yverdon les Bains
wipo
logoGeneve
the-akkademy-squarelogo-1522859496707 (1)